Jeunes Mamans

Ces Jeunes Mamans qui nous Inspirent / Meet Diaka

Je suis heureuse de vous présenter, pour ce troisième numéro de notre série « Ces Jeunes Mamans qui nous Inspirent » la Wonder WoMUM du jour, Diaka! A travers cet article, elle partage avec nous ses joies de la maternité, mais aussi son parcours professionnel inspirant.

Parle nous de toi, coté professionnel et personnel :

Bonjour, je suis Madame Konaté Dr Diaka Sidibé. Je suis cheffe de Département des programmes de Génie civil, hydro-géotechnique et Géologie Appliquée, également Responsable du laboratoire universitaire en matériaux et mécanique des sols. Je suis Lauréate des oscars féminins en Sciences et Techniques 2016, et récipiendaire du Prix d’excellence des enseignantes chercheurs Edition 2017. Depuis quatre mois maintenant, je suis l’heureuse maman d’une petite fille, qui est venue changer tout mon univers ; Ma Sha Allah !

Est tu passionnée par ce que tu fais comme métier ? Est-ce important pour toi de vivre de sa passion ?

Oui absolument ! Je suis une passionnée dans l’âme (rire), je suis une personne entièrement et complètement obstinée. J’aime réussir tout ce que j’entreprends. On dit souvent que quand le cœur y est, tout y est finalement. Je suis passionnée par le partage du savoir, j’apprends chaque jour un peu plus, je me nourris de connaissances et je ne peux m’arrêter.

Tu es jeune, dynamique, ambitieuse mais surtout Mère. Quelle était ta réaction lorsque tu as appris la bonne nouvelle ?

Ohh, je ne pourrais jamais décrire ce que j’ai ressenti en ce moment. J’étais tellement surexcitée, angoissée avec une boule au ventre.  Tout ce que je voulais, c’était que cela soit confirmé à la clinique le lendemain.

Vous savez, je ne réalise toujours pas que je suis mère (rire), je me surprends souvent entrain de la regarder dormir, et quand je la porte au dos, ou simplement lorsque je la prends dans mes bras je murmure tout bas, comme si je me parlais à moi même « c’est ma fille à moi aussi », Mon Dieu c’est juste énorme ! Je rends grâce à Dieu pour ce bonheur, cette joie d’être mère!

Avais-tu peur que cela te freine dans la réalisation de tes projets professionnels ? Si oui, comment as-tu surmonté cette peur ?

Très sincèrement oui, avant le mariage je calculais tout ! Ensuite, je me suis rendue compte que je me rapprochais de la trentaine et que l’horloge biologique tourne. Donc je suis rentrée dans cette euphorie qui n’avait pas de nom. Après le mariage, peu à peu, j’ai vite réalisé que mon mari et moi étions prêts à accueillir un petit être dans notre vie et pour qui, il fallait quand même faire de la place et des concessions.

Six mois après, lorsque  j’ai découvert que j’étais enceinte, j’ai pratiquement fait un arrêt travail car cette étape fut assez difficile pour moi. Fort heureusement, mes responsables au travail ont été assez compréhensifs. Je me suis alors occupée de moi en toute quiétude durant tous les neuf mois qu’a duré ma grossesse. Et tout cela a été possible grâce à mon formidable Mari, qui m’a épaulé et soutenu tout au long de cette aventure.

Avec tout ce que tu fais, comment trouve tu du temps pour ta fille ?

C’est vrai que c’est assez compliqué. Avant la reprise du travail, je me suis tout d’abord assurée d’habiter près de mon lieu de travail, afin d’éviter les durs réveils à 5h du matin tous les jours, compte tenu du trafic routier à Conakry. J’ai ma grande famille qui habite à quelques minutes de mon lieu de travail, heureusement pour moi. Lorsque ma fille y passe ses journées en compagnie de ma mère, je trouve du temps pour aller l’allaiter, et le soir une fois à la maison je suis à sa totale disposition. C’est la fusion parfaite. Tout ce que je pose ou poserai désormais comme acte, je tiens compte d’elle. Et parfois elle vient me voler la vedette au boulot ou s’incruster à mes réunions (rire), c’est déjà une warrior.

Pour toi quel est le secret pour être une Super Maman confirmée ?

 

Le secret ? ça m’étonnerai qu’il en existe. il n’y a pas une ligne directrice à suivre pour être une Super Maman. Je pense surtout qu’il faut trouver ses propres repaires, pouvoir mieux se planifier et être soutenue par les proches parents, si vous avez tout cela, le tour est joué.

Quels conseils donnerais tu à ces jeunes mamans, qui peinent à trouver le bon équilibre entre vie familiale et vie professionnelle.

La première des choses, il ne faut pas que la maternité soit un frein pour notre épanouissement social et professionnel. Il faut trouver un équilibre qui arrange sans grande contrainte et sans tracas pour vous et votre trésor. Avoir le soutien de votre compagnon est primordial, et enfin s’avoir s’organiser.

 Un dernier mot ?

Merci de m’avoir accordée cette interview à travers cette tribune numérique. Je te félicite et te souhaite pleins succès pour la suite de tes activités. J’en profite également pour dire mille Mercis à une personne sans laquelle je n’aurai certainement jamais pu tenir, ma maman « Appoh » ! Merci Maman pour tout ce soutien que tu nous apporte à ma fille et à moi, que Dieu puisse te garder encore longtemps dans la santé auprès de nous. Amen!

*******

Je te remercie infiniment Diaka d’avoir pris le temps de répondre à mon questionnaire et ainsi partager avec nous ton expérience de Maman Cadre.

Vous pourrez retrouver Ma douce Diaka sur ses réseaux sociaux pour encore plus d’astuces et de conseils:

Facebook: DrDiaka Sidibe Konate

 

De Simples Gestes qui Changent Beaucoup !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s